VOS TEMOIGNAGES (1)
POUR EN SAVOIR PLUS
MON ALBUM PHOTOS
VOS TEMOIGNAGES (1)
VOS TEMOIGNAGES (2)
VOS TEMOIGNAGES (3)
VOS TEMOIGNAGES (4)
PAGE DES LIENS
PETIT CLIN D'ŒIL
 

Si vous voulez me joindre

brunet-agnes@orange.fr

J’essayerai de vous répondre personnellement.

___________________________________________________________

MERCI DE VOS NOMBREUSES REACTIONS
DONT JE PUBLIE CI-DESSOUS QUELQUES EXTRAITS


...J'ai lu, à sa sortie, le livre objet de votre site. Je me sentais concernée car j'ai 2 enfants handicapés. J'ai lu ce livre très rapidement, mais je suis restée "sur ma faim". Beaucoup trop d'interrogations, de sentiments étranges. Quand on me demandait ce que je pensais, ma seule réponse était "je ne sais pas". On m'a parlé de votre site il y a quelques semaines, et je suis ravie de comprendre pourquoi ce livre me laissait un sentiment mitigé. Les témoignages que j'ai lus sur votre site répondent à mes questions (...) Merci en tous cas de votre site et de la remise en valeur de vos garçons qui le méritent...
>22/03/10 > Chrystel T.
-------------------------------------------------------------------------------
...Les enfants différents, j'ai appris à les connaître, dans le cadre de ma profession (...) On m'a conseillé de lire le livre de J.-L. Fournier, mais regardant une vidéo sur Internet, sa manière de parler de ses fils m'a interpellée, pas vraiment positivement, aussi suis-je allée plus loin et j'ai découvert votre site, celui d'une mère que l'on censure ! C'est pour moi inadmissible, de quel droit fait-on taire une mère, je croyais que nous étions dans un pays de liberté d'expression ? (...) Probablement que votre vérité dérange cet homme et son éditeur qui craignent une chute des ventes, mais on ne peut quand même pas spéculer sur la vie d'enfants qui, ne pouvant s’exprimer eux-mêmes, n'ont que leur mère pour veiller à la sauvegarde de qui ils sont réellement ! J'ai comme l'idée que ce livre est une imposture, d'ailleurs si l’auteur, qui n’est pas un débutant, avait voulu écrire un roman, un livre de fiction, pourquoi n'a-t-il pas au minimum changé les prénoms ?
>20/03/10 > Mireille L.
------------------------------------------------------------------------------
Ce matin à la gare j'ai acheté le livre de votre ex conjoint. J'ai commencé à le lire et je l'ai vite caché dans mon cartable. Je ne voulais pas que des inconnus me voient pleurer. Ce soir, je l'ai fini et je l'ai donné à mon mari.
Du Talent, de l'humour, de la dérision, de la distance, de la rancoeur et des désillusions tout y était mais un doute m'avait saisie comme beaucoup d'autres lecteurs.
Le propos si brillant soit -il, sonnait au final creux : papa se parlait seul, rien n'existait en dehors de lui : ni femme, ni fille et même les enfants perdaient peu à peu leur réalité. Réduits à deux moineaux qui sautillent dans l'histoire et qui ne sont que de pâles figurants du drame vécu par votre ex époux.
Le livre à peine fini, j'ai surfé sur internet et j'ai trouvé votre site, lu les témoignages, regardé les photos et là se trouve la vraie histoire, pleine, riche, humaine remplie de creux, de bosses et de bulles de bonheur.
Vous interdire par voie judiciaire de faire entendre votre témoignage ne grandit pas Mr Fournier et le rend complice d'une grande injustice envers ses fils.
>18/03/10 > Marie Thérèse G.
--------------------------------------------------------------------------------
... Après avoir lu le livre "Où on va papa?", j'ai cherché à savoir qui était ce Mr Fournier si malheureux et de fil en aiguille, je suis tombé sur votre site.
Nous avons 3 enfants dont un a maintenant 15 ans et est handicapé (IMC sévère, il parle mais est un peu autiste et ne fait quasiment rien tout seul, pas propre etc...).
J'avoue ne pas me reconnaître dans le livre en tant que père d'enfant handicapé et je déplore comme beaucoup l'absence de mention de l'indispensable coopération entre père et mère dans les soins quotidiens apportés aux enfants.
L'image totalement négative donnée de cette situation par le livre ne correspond pas à ce que nous vivons, ma femme et moi (...)
>06/03/10 > Antoine M.
-------------------------------------------------------------------------------
...j'organise ma reconversion professionnelle, je tente d'entrer en école d'éducateur spécialisé. Ce livre était le support d'un sujet de concours en 2009, je l'ai acheté par curiosité. Je l'ai lu d'une traite; je l'ai terminé avec un sentiment de malaise. J'ai immédiatement lancé une recherche internet pour mieux comprendre qui était l'auteur : il me semble qu'on ne peut pas avoir d'enfants, même très différents, sans qu'ils vous apportent de la joie, de l'affection... Bien que je n'aie pas vécu cette expérience, je ne me retrouvais pas du tout dans le point de vue du narrateur !
Cette recherche m'a amenée à votre site, qui m'a beaucoup rassurée (...) Je respecte le besoin d'expression de ces pères désemparés, je respecte leur ressenti, je respecte (sans toujours les partager) leur élitisme et leur déception... Je trouve juste dommage qu'ils expriment si peu l'immense attachement qu'on développe auprès de ces êtres différents, même malgré soi
Merci d'avoir témoigné, et d'avoir accepté de partager un peu de votre vie avec nous !
cela renforce ma motivation pour préparer ma formation !
>03/03/10 > Céline A.
-------------------------------------------------------------------------------
J'ai lu hier soir le livre de Jean-Louis Fournier. Je l'ai lu d'une seule traite. Et j'ai senti que quelque chose n'allait pas. C'était impossible pour moi que Matthieu et Thomas soient venus sur terre pour rien, je sentais qu'il manquait le mot "Amour", le mot "joie", le mot "rires"...
Ce matin, la première chose que j'ai faite en me levant : chercher sur internet... et j'ai trouvé votre blog, votre témoignage Agnès et j'ai su que je ne m'étais pas trompée, que Matthieu et Thomas avaient donné et reçu plein d'amour. Quel soulagement pour moi ! Merci Agnès.
Mon fils (...) est parti dans l'Au-delà le 1er janvier 2009 à l'âge de 23 ans et je sais que les liens d'amour qui unissent un enfant à sa mère sont indestructibles....
>24/02/10 - Isabelle Ba.
------------------------------------------------------------------------------------
Madame,
Autant j'ai été bouleversée, comme tous les lecteurs, par le livre de Monsieur Fournier, autant je le suis par cette mise au point sur votre site.
J'ai lu ce livre que l'on m'avait prêté en me promettant de l'émotion "vraie" et je n'ai pas été déçue de ce côté. J'ai ressenti beaucoup de
compassion pour ce père méritant et en grande souffrance... Je suis concernée d'assez près par le handicap (j'étais psychologue scolaire, je
suis maintenant dans une association qui concerne le handicap, je connais maintes personnes handicapées et mesure leurs difficultés et souffrances)... Cependant je percevais, en lisant le livre de M. Fournier, que le parti pris d'humour et de dérision pouvait cacher d'immenses blessures. Je dirais même qu'ayant apprécié des ouvrages antérieurs (grammaires et autres...), je pressentais un événement sous-jacent qui expliquerait ce ton d'humour noir...
Alors évidemment, je suis fort déçue du procédé malhonnête de ce livre.
Je vous approuve totalement pour avoir proposé cette mise au point qui rend vraiment justice à vos enfants et tente de rétablir votre point de
vue... Je suis vraiment désolée qu'un jugement vous ait imposé la suppression d'informations sur votre site, notamment le nom de l'ouvrage, aussi je tenterai de faire connaître votre site autour de moi.
Je vous adresse mes meilleurs encouragements et toute mon admiration,
>21/02/10 - Isabelle Bo.
PS :J'ai eu connaissance de votre site sur le blog de notre association, la personne qui gère ce site vient d'ouvrir un page "Revue de Presse" dans laquelle il figure
------------------------------------------------------------------------------------
... Une collègue, spécialisée dans le signalement d'enfants en danger, m'a proposé lundi dernier la lecture du livre "où on va papa ?". (...) Il se lit facilement, rapidement. Je pensais souvent à vous et me suis posé deux questions que beaucoup se sont posées. J'ai ramené le livre ce matin à ma collègue et lui ai dit mon ressenti, sans lui parler de vous. Elle m'a écoutée, proposé de découvrir ce que vous pensiez du livre sur le web mais n'a pu accéder au site qui est fermé. Goggle m'a permis de vous retrouver et de faire la connaissance de Mathieu, Thomas. Finalement vous m'apportez des réponses dont j'étais déjà convaincue...
>18/02/10 - Mélanie C.
------------------------------------------------------------------------------------
J' ai attrapé sans bien réfléchir "où on va Papa" sur les étagères de la bibliothèque. Il me semblait en avoir entendu parler dans les médias. Je suis maman de deux enfants en bas-âge. Je ne sais pas ce que je pensais trouver dans ce livre.
Je l'ai parcouru en 45 minutes ce soir. J'ai pleuré. Je suis restée avec beaucoup d'incompréhension. Je suis vraiment contente d'avoir pu vous lire en retour. D'avoir pu retrouver l'amour d'une maman pour ses enfants.
Merci pour votre "droit de réponse". Il est vraiment essentiel.
>14/02/10 - Sylvie N.
-------------------------------------------------------------
Cliquez ici pour lire la suite de Vos Témoignages

pour m'écrire :
brunet-agnes@orange.fr


© Agnès Brunet - 04/03/2009
Mis à jour le 06/05/2010